L'activité du marché du crédit-bail mobilier et immobilier au premier semestre 2014 : une croissance respective de +3,8 % et de 15,8% par rapport au premier semestre 2013.

Après une nouvelle incursion en territoire négatif fin 2012 et tout au long de 2013 (après l’effondrement de 2009), les opérations de financements locatifs des investissements d’équipement des entreprises et des professionnels* (crédit-bail mobilier et opérations connexes) se redressent au premier semestre 2014 : avec 10,5 Mds d’euros, les nouveaux investissements progressent de +2,5% par rapport à la même période de l’année précédente. La hausse s’est accentuée au printemps : +3,5% par rapport au deuxième trimestre 2013 après +1,3% au premier. 

Dans cet ensemble, les opérations de crédit-bail mobilier stricto sensu** enregistrent une meilleure performance : +3,8% avec 5 Mds d’euros. Avec 4,6 Mds d’euros d’investissements, les opérations de location sans option d’achat se maintiennent strictement à leur niveau du premier semestre 2013.

 

Après cinq semestres consécutifs de recul, les nouveaux engagements en crédit-bail immobilier progressent vivement : +15,8% par rapport à la même période de l'année précédente, à 2,1 Mds d'euros. On notera que ce résultat d’ensemble est fortement influencé par l’activité de deux sociétés - dont l’une est publique - qui enregistrent une croissance particulièrement marquée. 

Il convient de relativiser cette hausse dans la mesure où le niveau de la production au premier semestre 2013 était particulièrement bas (le plus faible depuis huit ans). En toute hypothèse, et malgré ce regain d'activité, la production cumulée des douze derniers mois demeure, à fin juin 2014, inférieure de -21% au pic atteint en juin 2008. 

Pour leur part, les Sofergie ont enregistré une activité très soutenue, finançant 0,5 Md d’euros d’investissements (+32,5% par rapport à la même période de l’année précédente) dans le domaine des économies d’énergie et de l’environnement, essentiellement par voie de financements classiques (à court, moyen et long terme).

* Véhicules automobiles utilitaires et industriels, voitures particulières, matériel informatique et électronique, biens d’équipement divers.

** Au sens de la loi du 2 juillet 1966.

Source ASF

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

OK      En savoir plus
X